Rue de la Dixence 10 - 1950 Sion - Valais
+41 27 327 21 00
+41 27 327 21 99

[Coronavirus] Le Canton du Valais s’engage pour ses indépendants

Le Conseil d’Etat valaisan dépensera 40 millions de francs supplémentaires à fonds perdu pour venir en aide à 20 000 entrepreneurs touchés par la pandémie de coronavirus. Ces nouvelles mesures se veulent complémentaires à celles annoncées par la Confédération.

Quarante millions de francs à fonds perdu. Pour le seul mois d’avril et renouvelable si besoin. C’est ce qu’a promis jeudi le Conseil d’Etat à l’économie valaisanne lors d’une conférence de presse extraordinaire tenue dans la salle du Grand Conseil à Sion.

Destinée aux «oubliés de Berne», cette manne vient compléter un premier train de mesures de 170 millions annoncé le 26 mars dernier. Elle permettra de soutenir quelque 20 000 indépendants, impactés par le Covid-19, mais qui n’avaient pas encore obtenu de soutien de la Confédération.

Ceux qui travaillent seront aussi aidés

Les mesures de confinement prises par la Confédération ont forcé de nombreux indépendants à cesser leur activité. Conséquence, ceux qui n’étaient pas explicitement obligés d’arrêter de travailler, mais qui ont perdu de nombreux clients, ne pouvaient pas réclamer d’aides.

L’exécutif cantonal a donc entendu leurs doléances. Ces entrepreneurs pourront obtenir une indemnité mensuelle maximale équivalant à 80% de leur bénéfice net lors de la dernière année fiscale pour un montant maximal de 4410 francs.

L’administration cantonale pourra éventuellement prendre en compte plusieurs années. «Pour éviter de prétériter le vigneron qui, en 2017, a vécu sa plus mauvaise année depuis des décennies», cite en exemple Christophe Darbellay, chef du Département de l’économie et de la formation.

«Cela va les aider à passer un cap compliqué», se réjouit Thomas Birbaum, secrétaire général de l’Union des indépendants (UDI). «Les entrepreneurs dont le chiffre d’affaires permet juste de tourner n’ont pas forcément envie de recourir à des prêts cautionnés. Ce forfait leur permettra de repartir rapidement une fois la crise terminée.»

Patrons-employés mieux considérés

Le canton complétera aussi le forfait accordé par le Conseil fédéral aux salariés qui ont une position assimilable à celle d’un employeur. Le montant de 3320 francs versé par la Confédération pourra ainsi être complété, jusqu’à un maximum de 5880 francs, représentant 80% du dernier salaire AVS déclaré.

Enfin, l’exécutif cantonal dispose d’une réserve de 3 millions de francs pour les cas de rigueur qui ne bénéficient ni des aides fédérales ni des aides cantonales.

Les indépendants pourront accéder à un formulaire sur le site internet du Service cantonal des contributions dès le 15 avril.

La réponse à un Conseil fédéral «timoré»

Depuis le début de la pandémie, la Confédération avait rassuré bon nombre d’acteurs économiques grâce à ses annonces. Jusqu’à mercredi.
«On attendait des grandes mesures pour les indépendants et elles ne sont pas venues», regrette Christophe Darbellay. Le conseiller d’Etat PDC a même jugé que le Conseil fédéral avait été trop «timoré» lors de sa conférence de presse de mercredi.

Le canton du Valais a donc pris les devants et devient un des premiers en Suisse à annoncer des mesures de soutien aussi fortes dans le cadre de la pandémie de Coronavirus.

«Nous voulions dire aux indépendants que nous tenons à eux», relève Christophe Darbellay. «Ils représentent la colonne vertébrale de notre économie.» Un cri du cœur bien entendu par l’UDI et Thomas Birbaum: «Cela démontre qu’en Valais on respecte l’esprit d’entrepreneur.»

Article du Nouvelliste du 9 avril 2020 : https://www.lenouvelliste.ch/dossiers/coronavirus/articles/coronavirus-40-millions-a-fonds-perdu-pour-les-independants-927572

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
14 avril 2020

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.